Interview de Loïc Ternisien, Naturopathe ND & Énergéticien. Découvrez l’approche novatrice de Loïc Ternisien qui travaille avec les huiles essentielles sur le plan vibratoire pour améliorer la santé de ses patients. Découvrez comment Loïc utilise LA VIBRATION DES HUILES ESSENTIELLES pour rééquilibrer les fréquences énergétiques du corps.

Copyright : MARIEV RODRIG – https://www.marievrodrigphoto.com/

Abonnez-vous à nos flux audios :

Interview version audio :

Transcription

De la naturopathie au rééquilibrage énergétique, il n’y a qu’un pas !

Kristine Jouaux : Bonjour et bienvenue à chacun de vous. C’est Kristine de penser-quantique.com. Aujourd’hui, j’ai la chance d’avoir comme invité Loïc Ternisien du site éponyme, donc loicternisien.com.

Bonjour Loïc Ternisien !

Loïc Ternisien : Bonjour à tous !

Kristine Jouaux : Loïc est naturopathe et énergéticien. Aujourd’hui, nous allons parler d’aromathérapie puisque c’est une de tes spécialités. Tu travailles sur le rééquilibrage énergétique. C’est-à-dire que tu agis sur le corps pour lui redonner sa capacité d’auto guérison, je pense ?

Loïc Ternisien : Oui, c’est exact.

Kristine : Aujourd’hui, nous allons parler d’aromathérapie puisque c’est une de tes spécialités. Je crois savoir que tu as commencé toute ta démarche, parce que tu as voulu te soigner d’une pathologie chronique. Je pense que tout au long de l’interview, tu vas nous en parler. Ensuite, nous allons aborder l’aspect énergétique et informationnel de l’aromathérapie. C’est bien ça ?

Loïc Ternisien : Oui, c’est exact. C’est ce qui me passionne.

Kristine Jouaux : Tu es un scientifique au service des médecines douces, si je comprends bien !

Loïc Ternisien : C‘est exact. C’est comme ça que j’aime me mettre en avant. Parce que pour moi la science a toute sa place dans la médecine douce. Souvent, je trouve que ça manque un tout petit peu. C’est bien de remettre les choses à leur place.

Kristine Jouaux : D’accord. Est-ce que tu peux nous expliquer, ce que tu entends par rééquilibrage énergétique ?

Loïc Ternisien : Déjà, il faut savoir que c’est mon trouble digestif qui m’a guidé vers la naturopathie. En étant vraiment dans la matière, la naturopathie, l’herboristerie, etc.

En deux mots, j’ai toujours eu une intuition que j’avais une certaine sensibilité qui était pour moi, comme ce truc qu’on aimerait avoir. J’avais l’impression que ça serait bien d’avoir quelque chose entre les mains. J’ai toujours eu des perceptions auditives, perceptions visuelles… Sauf que mon mental a toujours mit ça dans l’ordre du « ça fait plaisir, mais ce n’est pas grave; ce n’est pas réel, mais ça fait plaisir ».

En même temps que j’ai commencé à débuter ma formation en naturopathie au Québec. Il y a eu un événement, très marquant, qui s’est passé dans ma vie.

Cet événement était pour moi une preuve scientifique.

Cet événement m’a encré dans ma réalité et m’a fait comprendre que je n’ai jamais été fou, que j’ai toujours entendu des choses, que j’avais toujours perçu et ressenti des choses.

Pour moi, cet événement, je l’appelle ma preuve scientifique, car ça m’a permis d’expliquer beaucoup de choses, à ce moment-là.

C’est à partir de ce moment-là que j’ai commencé à écouter et à entendre : « ça serait bien que tu allonges une personne sur la table de massage et que tu écoutes ce qu’on dit et que tu commences à travailler en énergétique ».

C’est à partir de ce moment-là que j’ai commencé le rééquilibrage énergétique. De manière très intuitive et en écoutant les informations qui m’étaient transférées. Qui me les transfère ? Moi, je dis que je suis connecté au cloud et on me transfère de l’information. Cette information, avec le temps, j’ai appris à l’affiner. J’ai appris à être déconnecté du mental, pour vraiment ressentir les perceptions visuelles, les perceptions auditives et cutanées.

Avoir confiance en soi c’est apprendre à s’écouter et à couper son mental

Kristine Jouaux : Cela t’a permis de prendre confiance en toi ?

Loïc Ternisien : C‘est exactement ça. Au tout début, ce que j’entendais, c’est : « Essaie et tu verras ».

Ce qui m’a permis de prendre confiance en moi c’est le retour des gens. Je faisais des choses que moi-même, je ne comprenais pas.

Pourquoi on me demande de le faire ? Pourquoi j’ai cette image ?

Je ne comprenais pas vraiment. Mais quand je vois la personne revenir m’expliquer ce que j’ai pu faire pour elle, ce que j’ai changé dans sa vie, je me dis : « Ok, il faut que je lâche pour être connecté à quelque chose qui fait plus de choses que mon mental et qui me guide exactement là où il faut aller ».

C’est ça qui, avec le temps m’a donné beaucoup plus confiance en ce que je fais. C’est parce que j’ai compris qu’en étant dans le lâcher-prise complètement, en accueillant ce qui vient, c’est toujours juste, toujours vrai et toujours au bon endroit. Dès que mon mental essaie d’interférer, je passe à côté.


.
Kristine Jouaux : C‘est très important la confiance dans ce cas-là, confiance en ce que tu fais. C’est par les résultats que tu te fais confiance.

Loïc Ternisien : Ce n’est pas que je me suis fait confiance, mais que je leur ai fait confiance. Parce que j’ai conscience que je travaille avec une énergie, avec ce cloud et que c’est dans la matière que ça se transfère, je dois donner confiance à l’outil que je suis pour transférer autre chose.

Et ça se fait avec le temps. J’ai eu des défis.

Une de mes premières clientes qui était venue pour un équilibrage énergétique hyper scientifique. Quand je lui ai demandé ce qui l’amène ? Quelle est son intention ? Quelles sont les choses qu’elle aimerait améliorer ? Elle m’a répondu : « Je ne vous le dirai pas. Parce que je ne sais pas pourquoi je suis là. Il n’y a pas de raison que vous le sachiez, si vous êtes dans l’intuitif, il n’y a pas de raison que je vous le dise ».

Ma conscience a été ébranlée. Là, je me suis dit qu’il faut que je sois pointu. Parce que je travaillerai à l’aveugle et que ma cliente avait des attentes. J’ai fait, tout ce que je devais faire. À la fin, j’ai dit à ma cliente ce que j’avais fait et là ou j’avais travaillé. Elle avait un gros nœud au niveau intestinal. J’ai vraiment senti cela.

Elle a terminé en disant : « Ce n’est vraiment pas là que je voulais que vous travailliez. J’ai effectivement un problème digestif. Mais moi, je suis plus venue pour la zone du cœur ». Elle est revenue me voir quelques semaines plus tard et elle m’a dit : « Je ne sais pas ce que vous avez fait. Mais j’avais une constipation chronique depuis mon enfance. Et depuis mon passage chez vous ça va mieux ». Ça a été hyper marquant pour moi, au niveau de la confiance en soi.

Kristine Jouaux : ça a été vraiment un événement important pour toi !

Loïc Ternisien : Oui !

La cause d’un déséquilibre énergétique est souvent multifactorielle

Kristine Jouaux : Est-ce que tout problème physique et psychique montre qu’il y a un défaut d’énergie ?

Loïc Ternisien : Comme, je l’explique dans mon livre « Naturopathie: Le guide saison par saison », nous sommes quelque chose de plus complet. Nous sommes quelque chose de global, nous sommes holistiques. Qu’il y ait une seule cause, ce n’est pas toujours le cas, c’est-à-dire que oui, il y a déséquilibre énergétique, mais il peut venir de plusieurs plans, de plusieurs facteurs.

Naturopathie: Le guide saison par saison

Cliquez ici pour voir sur Amazon

Cliquez ici pour voir sur la Fnac

Kristine Jouaux : Plurifactoriel.

Loïc Ternisien : Il peut venir d’un plan émotionnel, d’un plan mental, de plans traumatiques, d’un plan qui n’est pas dans cette vie, d’un plan plus éloigné ou d’un plan familial. Oui, d’un côté énergétique, c’est tout à fait en résonnance avec ce que je pense parce qu’il y a quelque chose. Mais quelles sont les sources ?

Ça peut venir de l’alimentation ou d’autres aspects énergétiques. Mais tous proviennent de quelque chose de beaucoup plus plurifactoriel et de beaucoup plus informationnel. Les anciens le savaient. Ce n’est pas parce qu’on met la physique quantique et les visions modernes que c’est nouveau.

Dans mes séminaires que je donne en aromathérapie, on passe au travers des connaissances sacrées, à travers la médecine traditionnelle chinoise et on se rend compte qu’on n’a pas réinventé la roue comme le disent les Canadiens, choses qui existaient des milliers d’années par des techniques sacrées. C’est bien aussi de se remettre à sa place.

L’aromathérapie quantique ou l’art d’utiliser les huiles essentielles pour transférer au corps les informations dont il a besoin

Kristine Jouaux : Peux-tu nous expliquer un peu l’aromathérapie ?

Loïc Ternisien : J‘ai été formé au Québec à l’aromathérapie. J’avais une vision scientifique des choses. Pour moi, les deux vont ensemble. Si on prend l’exemple d’Einstein, il a fait toutes ses découvertes par l’intuition. J’ai été formé en aromathérapie énergétique traditionnelle au Québec.

Mon prof un jour, nous a fait un tout petit aparté sur l’alchimie aromatique.

Quel est l’impact de l’alchimie et des planètes sur les huiles essentielles ?

C’était le sujet qui m’intéressait le plus ! J’ai rangé ce cours dans un coin dans ma tête.

Un jour en faisant un rééquilibrage énergétique sur une de mes clientes au Québec, qui était narcoleptique, elle a tendance à dormir le jour et rester éveillée pendant la nuit, j’avais pu trouver un remède aromatique sur le plan scientifique qui fonctionnait très bien.

À l’intérieur de ce traitement, il n’y avait que des molécules qu’on ne pouvait pas donner sur la durée. Parce que c’est néphrotique, ça abîme les reins, ça abîme les nerfs et ça abîme le foie. J’avais un mélange qui fonctionnait très bien, mais qu’on ne pouvait pas donner sur la durée. À chaque fois que je trouvais d’autres molécules, ça ne fonctionnait pas. Pourquoi ? Parce qu’il y avait quelque chose d’informationnel, qui ne fonctionnait pas sur elle.

Un jour, j’ai fait un rééquilibrage énergétique. C’est à ce moment que j’ai eu un flash dans lequel je mettais dans une petite fiole une petite goutte d’huile essentielle et je la lui remettais pour qu’elle la porte sur elle. Comme j’ai eu ce flash, je l’ai appliqué.


Kristine Jouaux : Tu te fais maintenant confiance.

Loïc Ternisien : Je ne sais pas si c’est de la confiance ou de la naïveté, mais j’ai appliqué. Ma cliente à appliqué exactement ce que je lui ai dit.

Elle revient après quelques semaines puis elle me dit : « Loïc Ternisien, je l’ai fait parce que je te fais confiance ». Et elle ajoute « Je ne porte jamais de pantalon. Le seul endroit où j’ai pu mettre la fiole, c’est dans mon soutien-gorge. Par la suite, j’ai été obligée d’arrêter et de porter des pantalons. Parce que la fiole me donnait beaucoup de palpitations et ça me donnait de l’arythmie cardiaque ».

Cette expérience montrait qu’il y avait quelque chose qui se passait à l’intérieur de la fiole et qui traversait le verre pour entrer dans son corps.

Ça, c’est soit de la vibration soit de l’information.

Depuis ce moment, j’ai commencé à utiliser les huiles essentielles.

J’ai compris aussi que l’huile essentielle et l’aromathérapie, on peut les utiliser de manière très chimique mais si on y ajoute un côté informationnel et énergétique, c’est beaucoup plus efficace.

L’aromathérapie est quelque chose qui a été mis en place par Pénoël.

L’aromathérapie quantique : Pour se réaliser avec les huiles essentielles

Cliquez sur ce lien pour voir sur Amazon

Cliquez sur ce lien pour voir sur la Fnac

C’est un docteur qui intervient dans l’aromathérapie depuis très longtemps. C’est lui qui a élaboré l’aromathérapie quantique. Ce qui montre qu’il y a beaucoup de personnes qui utilisent déjà cette méthode. On a étudié toutes ces techniques déjà utilisées pour pouvoir permettre aux gens de créer leur propre technique. Ce sont ces méthodes que nous montrons aux gens lors de nos séminaires et sur notre site.


Kristine Jouaux : Tu peux utiliser ces méthodes sur tout le monde ? Et même sur les enfants ?

Loïc Ternisien : C‘est le gros avantage de cette méthode. Parce qu’on sait que dans les huiles essentielles, il y a beaucoup de molécules qui vont avoir un impact sur le plan physiologique.

C’est vrai que l’huile essentielle ne peut pas être donné à des femmes enceinte et à des bébés.

En énergétique, c’est complètement différent.

Parce qu’on pourrait, même ne pas avoir besoin de l’huile essentielle pour que ça fonctionne ! J’ai eu tellement d’exemples dans les séminaires que j’ai donnés en présentiel et en ligne.

Il y a une personne qui m’a raconté une anecdote dans laquelle elle disait qu’elle n’avait pas d’huile essentielle. Je lui ai conseillé de l’écrire, en toutes lettres sur un papier en latin. Pourquoi ? Parce que je sais que les lettres ont, souvent, une certaine vibration et énergie. La personne à appliqué ce que je lui ai dit.

Puis elle m’a appelé un jour pour me dire que l’une de ses clientes, qui avait une cystite, lui a écrit pour lui expliquer qu’elle a mis le nom de l’huile essentielle sur un bout de papier et l’a mis dans sa culotte. Sa cliente a vu son mal guérir. Je lui ai expliqué que c’était normal.


Kristine Jouaux : On ne peut pas l’expliquer, mais c’est normal.


Loïc Ternisien : On peut en partie l’expliquer, avec la physique quantique parce que, comme rien n’est déconnecté, on va avoir une imbrication qui peut se faire entre les propriétés de la plante et la personne.

Parce qu’on transfère avec nos mots sur un papier. Il y a plein de personnes qui vont sauter au plafond en disant que ce n’est pas possible…

Mais ce client a constaté que ça fonctionne très bien…

Je le vois aussi très bien quand je l’explique aux gens, quand je les forme sur ce sujet et qu’ils l’expérimentent.

Kristine Jouaux : On commence à pouvoir l’expliquer. Mais c’est quelque chose de nouveau et tout le monde n’a pas l’esprit ouvert pour bien le comprendre, n’est-ce pas ?

Loïc Ternisien : J‘ai une autre anecdote.

Je porte toujours des huiles essentielles sur moi. Parce que je crois toujours au même principe que ce que j’ai expliqué à ma cliente. Je pense que le corps ne va prendre que ce qu’il a besoin.

À La Rochelle, dans une salle de 25 à 30 personnes, il y avait une personne qui toussait beaucoup. Sa toux agaçait les gens au bout d’un certain temps, à un certain moment, je lui ai demandé si elle avait du cyprès toujours vert, c’est une huile essentielle contre la toux.

Elle m’a dit qu’elle ne croyait pas trop à cela. C’est vrai que la croyance joue un rôle. Il y avait une autre personne qui était présente et qui avait du cyprès toujours vert dans sa poche. Cette personne lui a donné cela et elle a mis le flacon dans sa poche.

Durant toute la réunion on ne l’a plus entendue ! Tous ceux qui étaient présents, ont vu cela. Tous ceux qui étaient présents dans la pièce, en ont été témoins. C’est quelque chose qu’on ne peut pas expliquer. La personne n’y croyait pas, mais sa toux s’est calmée.

Et peut-être que c’est la croyance de tous ceux qui étaient présents dans la salle qui a contribué à cela. Mais on n’en sait rien. N’empêche qu’elle a mis la fiole dans sa poche et que ça a marché. N’empêche que des mères de famille qui voulaient que leurs enfants arrêtent de tousser ont mis une fiole d’huile essentielle sous leur lit et leur bébé dort mieux. On peut commencer à l’expliquer.

Kristine Jouaux : C‘est quelque chose qu’on ne peut pas vraiment expliquer mais qu’on ne peut pas nier, bien qu’on ne comprenne pas totalement.


Loïc Ternisien : En science tant qu’une hypothèse n’est pas expliquée ou réfutée, on ne doit pas la rejeter.

C’est important de comprendre cela.

Pourquoi ?

Parce qu’on a tendance à dogmatiser les choses quand on ne les comprend pas. Quand on ne les comprend pas, on les rejette. Ce qui est une erreur. Peut-être que maintenant, on ne peut pas l’expliquer à cause des moyens technologiqes présents. Mais dans l’avenir ça sera peut-être possible. Il faut avoir l’esprit ouvert.

En aromathérapie, on va regarder le corps de manière beaucoup plus large. Il y a des gens chez qui ça fonctionnera moins bien, à cause peut-être d’une histoire de croyance. Soit peut-être parce que ce n’était pas l’huile essentielle faite pour la personne.

Il faut peut-être utiliser l’énergie de ses doshas et non l’énergie de ses tempéraments alchimiques. On utilisera ce qui sera adaptée à la personne. Soit peut-être parce que ce n’était pas l’huile essentielle faite pour la personne. J’essaie de montrer ça aux personnes qui viennent participer aux séminaires. Je leur explique qu’ils devraient explorer toutes les méthodes possibles afin de trouver ce qui est adapté à leur cliente.

L’aromatérapie informationnelle plutôt que la chimie moléculaire : et si nous écoutions les informations que nous avons déjà en nous, dans notre corps, plutôt que d’avoir peur

Kristine Jouaux : Pour ce qui est de l’utilisation des huiles essentielles, il y a des contre-indications pour certaines personnes. Comme pour les bébés et les femmes enceintes. Maintenant dans ce type de traitement, il n’y a pas de contre-indications pour les enfants ou les femmes enceintes ?

Loïc Ternisien : Je vais bien vous expliquer.

Je vais mettre une nuance dans ce que j’ai dit.

Il y a des contre-indications sur le plan chimique et moléculaire.

Sur le plan informationnel, c’est différent.

Parce que le corps va aller prendre les formations dont il a besoin. Mais l’information qu’il a besoin peut donner des conséquences physiologiques, qui ne sont pas agréables.

J’ai le cas d’une personne qui a travaillé sur le chakra racine avec de la cannelle. Elle a commencé à avoir de la tension au niveau du dos. Quand on a ce genre de sensation, il faut souvent écouter le corps. Elle a continué à utiliser l’huile essentielle et finalement elle a eu des problèmes de peau.

Quand on commence à utiliser certains traitements et que notre corps réagit d’une manière peu agréable, il faut penser à un traitement alternatif. Il faut écouter son corps et changer de méthode. Dire qu’il y a une contre-indication, comme au niveau de l’aromathérapie chimie, je pourrais dire qu’il y en a moins.

Parce que le corps va prendre ce qu’il a besoin. Une femme enceinte pourrait travailler avec l’énergie de la menthe poivrée, qui est littéralement interdite sur le plan chimique. Si cette femme enceinte la porte dans sa poche, il n’aura pas de contre-indication, au contraire de si elle l’ingérerait. C’est pour cela que je voulais moduler et expliquer la différence.


Kristine Jouaux : Il faut se faire donc confiance et écouter son corps. Il ne faut pas attendre que quelqu’un, un médecin, nous dise ce qu’il faut faire. Il faut s’écouter soi-même, car on a la réponse en nous.

Loïc Ternisien : On a la réponse en nous. C’est une chose que j’essaie, toujours, d’expliquer à mes clients qui viennent me voir. Quand je fais un protocole de rééquilibrage alimentaire à quelqu’un, j’explique au client que ce protocole a pour objectif de remettre les choses à plat, pour qu’il soit en mesure d’écouter son corps et de faire ce qui est bon pour lui.

Notre corps passe son temps à crier des messages que l’on n’écoute pas.

Nous avons tous des pouvoirs personnels, qui nous permettent de faire ce qui est bon pour nous !

Or, on a souvent tendance à laisser ces informations de côté. Il n’y a personne qui a la réponse à notre place, ni un thérapeute, ni même un médecin.

La réponse est en nous.

Dans le cas de ma cliente, elle avait la réponse à son problème en elle. Quand son cou a commencé à bloquer, son corps lui signalait un problème. Mais elle n’a pas écouté.


Kristine Jouaux : J‘ai aimé tes propos, quand tu disais que notre corps a l’habitude de crier et qu’on ne l’écoute pas. Lorsqu’on a un symptôme, c’est notre corps qui essaie de nous envoyer un message.

Loïc Ternisien : Sur le plan digestif, on peut avoir ce genre de messages. Ce message, c’est le corps qui nous dit tel : « Cet aliment ne me va pas, arrête avec ça ». Il passerait son temps a crier à travers des symptômes. C’est souvent lié à une émotion qui a eu lieu pendant l’enfance, en mangeant un aliment. Le corps a toutes les informations.

Kristine Jouaux : Est-ce que tu travailles avec autre chose à part les huiles essentielles ?

Loïc Ternisien : En naturopathie, j’utilise tous les outils disponibles. J’utilise l’herboristerie, la phytothérapie et l’aromathérapie. J’informe l’eau avec les huiles essentielles. Lors d’un équilibrage énergétique, il m’arrive d’utiliser les fioles d’huile essentielle sacrée. J’utilise aussi des pierres.

J’utilise moins les outils de protection. Parce que je pense si on se protège, c’est qu’on a peur. J’ai reçu un message disant que « tu ne dois pas avoir peur, car si tu as peur, tu ouvres la porte à des failles. »

Kristine Jouaux : Effectivement, il ne faut pas vivre dans la lutte, ni dans la peur. Quand on n’a pas peur, on n’a pas besoin de se protéger.

Loïc Ternisien : Un jour, j’ai eu message me disant : « Si tu as une énergie qui est illimitée, n’aie pas peur que quelqu’un la prenne. Parce que tu auras toujours de l’énergie pour toi et les autres ». Ce sont là les outils que j’utile principalement.

Je lis présentement des écrits du 17ᵉ siècle et du 16ᵉ siècle pour apprendre d’avantage sur les tempérants d’Hippocrate, les humeurs et les températures au niveau des plantes. Je m’informe sur notre impact sur eux. C’est des choses qui étaient connues et qui ont été oubliées.

Kristine Jouaux : Les médecines ancestrales sont toujours essentielles. C’est nous-même qui avons tout oublié.

Loïc Ternisien : Quand je lis tout ces anciens remèdes je vois qu’il y avait une personnalisation de chacun des remèdes. On calculait tout, le thème astral de la personne, le thème astral de la plante, et le thème astral de la maladie. On choisit la plante qu’on va cueillir en fonction de l’alignement de certaines planètes pour avoir une certaine énergie.

Les anciens poussaient les études loin. On choisissait la plante qu’on allait cueillir en fonction de l’alignement de certaines planètes pour avoir une certaine énergie.

Apprendre à faire confiance à la vie qui nous montre le chemin par tous les moyen

Kristine Jouaux : Maintenant, c’est l’uniformisation des choses, sans tenir compte de l’avis de la personne.

Loïc Ternisien : C’est exact. Il faut aussi prendre de la distance, parce que toutes ces influences sur le plan informationnel, on est capable de les avoir sans avoir besoin d’aller cueillir la plante au bon moment et bon endroit. On est capable de les avoir sur le plan informationnel parce que tout est déjà présent. Il suffit d’aller s’y connecter.

Kristine Jouaux : Justement il faut être connecté. Il faut être à l’écoute de tous ces signes et se faire confiance. Il faut être convaincu de ce qu’on est capable de faire.

Loïc Ternisien : Moi, j’ai pris de la distance face à cela parce que, comme je le disais au début, je fais confiance au reste. J’ai une confiance à quelque chose de supérieur.

Automatiquement ça passe à travers moi. Parce que sans mon individualité, les choses ne se passeraient pas.

Pour me mettre à ma place, je me considère comme un pion. Je fais confiance à ce qui est autour de moi. Je fais confiance aux clients qui viennent me voir.

Cette confiance est primordiale parce que si on ne fait pas confiance à la personne en face de nous, on met une barrière sur un plan information et vibratoire.

Ces confiances vont au-delà de la confiance en moi. C’est tout un ensemble de pièces de puzzle, qui ont un rôle à jouer. Si on manque de confiance à un endroit, on ne verra pas le reste du tableau dans son entièreté.


Kristine Jouaux : L’idée du puzzle, c’est bien parce que, quand il manque une pièce le puzzle n’est pas complet.

Loïc Ternisien : Je le vois souvent. Il y a des gens qui viennent me voir en consultation et je sens que leur puzzle a besoin d’être rassuré. La personne qui vient, elle sera prête à le faire. Parce que si elle n’ait pas prête à faire la chose tout de suite, ce n’est pas grave. Elle aura toute l’information qu’il faut pour que le jour où elle est prête, elle soit capable de le faire.

Le jour où sa pièce sera prête à se positionne dans le grand schéma, elle sera prête à le faire. Si mon rôle en ce moment c’est juste de rassurer la personne, pour lui dire qu’elle est capable, si c’est tout ce qu’elle veut dans l’ensemble, c’est tout ce qu’elle est venue chercher.

Kristine Jouaux : Chacun à son rythme.

Loïc Ternisien : C‘est très important d’aller à son rythme et de ne pas forcer. Il faut chercher coûte que coûte à être connecté. C’est très important d’être dans sa vie, d’être dans la matière et d’être présent ici.

Plus vous êtes présent dans la matière et présent dans votre vie, plus vous serez en mesure d’aller chercher quelque chose de plus subtil. Je vois beaucoup trop de gens qui veulent à tous prix aller vers le haut, alors que c’est vers le bas qu’ils doivent aller. Donc allez vers le bas, toujours.


Kristine Jouaux : C’est vers soi que tu veux dire en disant d’aller vers le bas ?


Loïc Ternisien : Oui, vers la matière, la matière constitue 1/3, donc allez vers la matière.

Kristine Jouaux : C‘était un très beau témoignage et comme interview. Je me suis régalée !

Loïc Ternisien : Merci beaucoup.

Kristine Jouaux : Veux-tu ajouter quelque chose ?

Loïc Ternisien : Pour les personnes qui seraient intéressées, j’ai un ebook gratuit, intitulé : « L’Aromathérapie sacrée : les 7 huiles essentielles sacrées », qui sont des huiles essentielles puissantes.

On le trouve sur le site de mes séminaires aromatherapie-energetique.com.

Les séminaires débutent en ligne à la fin du mois de septembre. Il y a déjà 70 % des places qui sont parties en quelques jours. Je suis plein de gratitude pour la confiance qu’on me donne.

Pour la personne qui veut lire mon histoire, il y a un livre intitulé « Naturopathie le guide saison par saison » qui est disponible partout.

Si vous avez des questions envoyez-les moi. Ça me fera plaisir d’y répondre. Vous pouvez me suivre sur tous les réseaux.

Kristine Jouaux : C’est parfait, Je mettrai tous les liens vers tes sites et réseaux sociaux en-dessous de la vidéo.

Loïc Ternisien : Merci à toi et à l’équipe pour l’opportunité d’échange sur ces sujets qui pour moi sont très importants. Les choses bougent.

Kristine Jouaux : Merci à toi pour tout ce que tu nous as apporté parce que vraiment là on est pile dans ce que on veut faire sur penser-quantique.com.


Loïc Ternisien : Ça me fait plaisir.


Kristine Jouaux : Super.


Loïc Ternisien : Faites tous attention et prenez soin de vous.

Propos reccueillis par Kristine Jouaux

Retrouvez les sites internet de Loïc Ternisien sur aromatherapie-energetique et sur loicternisien.com.

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
    318
    Partages
  • 317
  •  
  •  
  • 1
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *